Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 18:27

Trainant à ses basques le soir et les lunes, le vent claque les dents du ciel en une myriade de couleurs fantasques.

Je regarde le ciel, j’y entends des chants d’oiseaux et je rêve à l’inconcevable, l’infini.

Honneur aux mots des jours battus, zéphir ou marin au ciel, il tire les pensées en des secondes d’attente.

Attendre le jour suivant, attendre le soir d’absence, attendre le temps du rien ou du tout petit rien, attendre l’espoir peut-être.

L’homme n’est au monde qu’une virgule de souffrance dans sa conscience de la souffrance, dans sa conscience du fini.

Quand tout est point, arrêt, quand l’enfant apprend la mort, il fait souffrance irréparable de sa vie.

Quand la vie étend ses bornes jusqu’au crépuscule du petit rien, l’homme cherche chimère en transmutant un séjour en éternel.

Croire possible le temps étiré et rendre visible à travers l’art l’imperfection de nos jours comptés. Peindre les espaces visibles ou invisibles, creuser et sculpter les matières de corps, chanter aux orgues le désespoir, quelle quête que ce travail à cœur perdu et quelle dérision que de croire ! oui mais croire et la création reconforme à mes yeux le visage du monde et aide à poser quelques questions saugrenues, à porter un regard soucieux sur le fonctionnement du tout et ma dérisoire faiblesse de face à face.

Vivre est une tâche ardue. Alors vivre ou se battre, vivre et se battre, vivre c’est se battre, se battre ça veut dire quoi et se battre soumet-il notre vivant à la nécessité de croire…

Oui mais si nécessaire, à quoi croire (fallait le dire)?

A des dieux ex machina à qui soumettre nos jours ex machina ? ex nihilo et fluctuat nec manu militari mergitur ?

A des pasteurs du « savoir » ex machina, bergers menant moutons à l’abattoir, au nom de dieu (oh ! nom de dieu surtout pas !) sans poser de questions, sans se poser de questions ?

A l’arme qui parle vrai puisque je la tiens et que je suis LA vérité au nom d’un mais si, d’un mais non, d’une idée, d’un chef, d’un plus fort, d’un galonné de savoirs, de pouvoirs, de vouloir pouvoirs, d’une vengeance sur l’engeance?

A la faune dont je suis, je respire et procrée comme ça, rien qu’appliquer ce qui est écrit dans le gène.

Vivre en pensées, agir en sifflant l’air de rien, mais agir ou peut-être s’agiter pourquoi pas, inutilement.

M’agiter me donne la douce impression de servir la cause de ma vie d’homme, de la vie d’homme. Mégalo au point de transformer ma vie d’homme en « la vie d’homme », il faut oser, j’ose.

Dire, écrire, penser tout haut, graphouiller (rien que pour emmerder l’académie qui m’a retiré un ph à mon nénuphar, alors que le ph c’est dans l’eau qu’il faut le mesurer et que la grenouille ne retournera jamais poser ses pattes et ses « côâs » sur un nénufar), tordre le fer quand peut me chaut, que fais-tu mon lapin, je m’amuse ma muse et je taquine le gorgeon !

Tout ça pour ça, ouaip, mais y a des jours où c’est beau malgré la bêtise humaine, malgré sa cruauté, malgré les gueulantes que je voudrais pousser et que je ne pousse pas, malgré l’absence totale de capacité au long terme, malgré l’égoïsme, l’égocentrisme dont nous sommes vêtus, y a des jours comme ça ou j’y crois au vivre passionnément.

Passionnément questionner, accepter la non réponse et simplement attendre le jour suivant, attendre le soir d’absence, attendre le temps du rien ou du tout petit rien, attendre l’espoir peut-être.

Les yeux grands ouverts, alors, je regarde le ciel, j’y entends des chants d’oiseaux et je rêve à l’inconcevable à l’infini.

YR 23/02/2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Yannick Racapé - dans A perdre alène
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog orgue-et-douce-barbarie
  •   le blog orgue-et-douce-barbarie
  • : Parleur de tout et de riens. Parleur du jour qui se raconte avec les mots du jeu dit, du sous entendu. De la musique, des sons, des virgules qui ponctuent les secondes, parleur des formes et du lendemain... Si les mots vous semblent d'intérêt, n'hésitez pas à diffuser. Merci
  • Contact

Recherche